Archives de la catégorie Uncategorized

Ce qui….. (printemps 2020)

m’assaisonne….c’est mars avec son printemps,

me chante….ce sont les oiseaux,

me rafraîchit …..la brise printanière ensoleillée,

me purifie….. l’espace des champs de l’Amour Infini,

me dépeigne….les vents d’avril,

me fait surfer…..la pointe de la plume sur feuille blanche,

me fait tourner la tête…..un disque vinyle de Beau dommage,

me calme….un oratorio des Moines de St Benoit,

me sécurise….un sourire complice de Suzanne,

me colore…..un paysage d’automne,

m’unit en famille….une table amicale,

m’aveugle joyeusement….une tempête de neige,

me fume….un feu de camp dans ma cour,

m’inspire…..une page blanche, un silence de mots,

me ressucite… le retour de Suzanne de Cuba,

me confine….Covid 19

me solidarise….Covid 19

etc.…

( Mettez les photos que vous voyez dans votre boîte à images)

AJB 19 mars 2020.

Cocote mure sur glace.

Plumeau à neige

Renard albinos

Champion des champignons

Sentier solitire

Espace feu en attente d’été

Résilience d’automne

Ombres d’arbres

Tuque de patriote sur chevelure d’été

Arbres / ombres / lumières

Jeune cocote au soleil

Nébuleuse sur mer d’étoiles

AJB 15 03 2020

Le printemps est à nos portes

ou dans l’air

C’est selon….

J’ai vu une coupe printannière

Des arbres taillés « Coupe Nadeau »

Hommage à ce maître tailleur!

J’ai un merle dans mon pommetier

Deux merles se faire la cour

Dans le bouleau blanc

Moi qui a presque 80 ans

Je peux tout de même

Regarder par la fenêtre….

Et profiter de mes photos

Pour voir la campagne

En attendant le vélo…

Et m’occuper de mon chien

Un ami tranquille

Compagnon inter-actif

L’imprévisible ou la prévoyante

Mère Nature

Nous force à réfléchir

Les grands exploiteurs

Le multiples consommateurs

En retraite fermée !

Que revienne un nouveau printemps!

Ajb 15 mars 2020.

L’Or et l’Argent

En ce matin du 11 mars

Pas de farce

À l’ouest disque d’argent

À l’est disque d’or

Porte arière lune argentée

Porte avant soleil illuminé

Entre l’or et l’argent

Nature que de talents

Hiver normallement

Couvert de blanc

Mais présage surprenant

Pour la journée quel présent

De Mercam revenant

Avec compagnon du rang

Par la campagne passant

Et contempler décor d’argent

La pluie hier

Comme un orfèvre

A décorer champs et conifères

D’une couche de glace princière

À l’occasion le printemps

Offre de l’argent

À perte de vue miroitant

En cadeau aux habitants

Et souvent au soir venant

Au soleil couchant

Pour dire bonsoir charmant

Le soleil abrille d’or cet argent

AJB 11 mars 2020

Entre beau temps aujourd’hui

Et mauvais temps demain

Quelle joie en après-midi

D’un plaisir certain.

 

Entre deux saints…

Saint Mathieu et St Michel

En grands champs tout plein

Raquettes sans logiciel

 

Y’avait un Monsieur Jourdain

Protecteur de religion

Esprit religieux certain

Céda héritage pour bénédiction

 

Aux disciples de l’Amour Infini

Où je me balade allègrement

Sur des terres bien définies

En toute liberté assurément

 

Me voilà entre deux mers

Mer blanche sous raquettes

Entre printemps et hiver

Sous mer bleue en jaquette

 

Entre soleil à l’ouest

Neige en mer diamants

Et lune discrète à l’est

Une corneille en filament

 

Dans cet espace en solitude

Me voilà en plénitude

En infini gratitude

Chant de béatitudes

 

Respire par le nez

Marche en sérénité

Inverse le mot nez

Te voilà ZEN né!

AJB 5 mars 2020.

 

Un vélo décoré

Qui s’ennuie

De l’été

Une fenêtre argentée

en dentelle

décorée

Une horloge dorée

temps perdu

enneigé

Un arbre dénudé

soliste du vent

désarmé

Une campagne vidée

en dormance

prolongée

AJB 2 mars 2020.

Il y a toujours eu l’été des Indiens

Pour pousser l’hiver plus loin

La tempête des corneilles

Pour voir l’été en sentinelle

Hier et aujourd’hui printemps hâtif

En fenêtre un clin d’oeil au soleil

Dans les champs balade avec corneilles

Et en ville des chants dans les ifs

Marcher sur tapis de neige

Face au soleil

C’est le réveil

Avant fin de l’hiver beige

Des arbres dénudés

Feuilles séchèes

Cocotes éméchées

Moi de lumière enivré

Dans l’immensité blanche

Une rêverie de dimanche

Lumière en avalanche

C’est jour de chance

Et bientôt sur mon balcon

Sans tambour ni clairon

Affalé ce sera bon

De goûter chaleur en bonbon

AJB 24 février 2020.