La technologie, la culture du facile, la baguette magique, la quête de la popularité, le goût du pouvoir, l’ascension ou l’assomption… Tout nous invite à rêver de passer avec presque rien à TOUT ou presque !

Une piastre pour devenir millionnaire à la Lotto, un vaccin qui guérit immédiatement, un concours Star Académie qui te fait vedette en quelques mois, une voix qui te propulse en Pavarotti, un coup de pinceau qui te transforme en Picasso, etc.

J’aime mieux les dictons comme: Avec le temps tu vas y arriver, Ça va faire boule de neige, Aide toi et le ciel t’aidera, Goutte à goutte l’eau creuse la pierre, Petit à petit l’oiseau fait son nid, Rome ne s’est pas fait en un jour, À coeur vaillant rien d’impossible, etc.

Prenons des exemples d’efforts et de travail pour bien comprendre que le succès …habituellement, n’est pas magique. Fred Pellerin, le conteur…. Après avoir dit: « Il était une fois…. il a fallu qu’il s’assoie, se consulte, scrute son milieu, creuse dans les archives de l’histoire,  ausculte les anciens, etc. La transformation de la Wabasso en un  centre d’entrepreneuriat. Il en a couler de l’encre, réaliser des études, convoquer des rencontres, négocier des ententes, corriger des écueils, avant d’en faire l’inauguration. etc. Bâtir une CDC au Centre de la Mauricie n’est pas sortie du chapeau du magicien. France Cormier a joué toutes ses cartes pour convaincre tout le monde de se regrouper, de travailler ensemble, de partager, etc. Prendre des solistes, des chanteurs solitaires pour imaginer une chorale de 90 personnes et lancer « Le Choeur Chanteclair ». Liette Diamond a su rassurer les artistes discrets, leur inculquer volonté et persévérance, les fondre dans un ensemble vocal valorisant, les engager dans des pratiques et répétitions hebdomadaires, etc. Démarrer un projet d’Accorderie pour rendre accessible le partage de services, le troc des talents et habiletés. Jacynthe a pris le temps pour regrouper toutes ces énergies latentes, faire des téléphones, donner des conférences, préparer des présentations, agrandir les dimensions de partage, faire le jumelage de problèmes et de solutions, etc.

Et, il y aura plein d’autres projets comme ça…. une gare qui mène nulle part, nous amènera peut-être dans un espace merveilleux, une église riche d’un patrimoine certain trouvera peut-être une élévation digne de notre passé. Une nouvelle façon d’aider la communauté émergera certainement des efforts mis en commun.

Nous, du communautaire, nous savons qu’il faut respecter le temps, fournir des efforts, se consulter, se regrouper, se consolider avant de passer à la fête et célébrer.

Bonne lecture…. et frottez votre épaule un peu, pour la mettre à la roue ! Nous savons qu’il faut rêver…. mais dans l’action. Nous savons que c’est la solution à …. presque TOUT !