Il pleuvait…je me suis dit:  « J’vais aller voir Grand’Mère ».

Pour le printemps

Une autre journée de lavage

Chemins de neige en sous bois

Humus de feuillus compacté

Tenace d’automne

Pousses de conifères délavées

Surplus d’hiver en versants

Gonfles chutes ragaillardies

Sous ciel gris en brumasse

Devant tour esseulée

Gouttelettes en suspension

Avant flaques étalées

Escaliers sinueuses

Tout en pierre taillées

Encadrent Grand’Mère fatiguée

Édentée et chauve

Qui pleure œil gauche

Des larmes calcaires durcies

Un beau parc à valoriser

Pour belles histoires à raconter

Aux gens d’ici ou importés

Pour voir et travailler

Et l’avenir assurer

Avec grande fierté

De la rivière St-Maurice

Émergée

En blocs lego

Remontée

Grand’Mère veille

Endolorie