Environ une semaine avant Noël, avec ma conjointe nous circulions sur la rue dans notre secteur de Shawinigan Sud. De l’autre côté de la rue principale il y de l’agitation, un homme vient de s’effondrer sur le sol en bordure du trottoir sur le coin de la rue.

 

Nous accourons et constatons que l’homme est agité et qu’il a la face dans la neige.Plusieurs regardent impuissants devant cette situation. Une personne est en contact avec le 911 pour de l’aide. Il répond aux multiples questions et donne de l’information sur l’état du monsieur. Il s’agit d’un homme dans la cinquantaine et de bonne stature. J’aide à le retourner sur le dos. Il respire difficilement, écume à la bouche . Là, une jeune dame, une infirmière de l’hôpital régional qui était dans les parages prend le contrôle de la situation. Elle garde contact avec le patient… « Monsieur! Monsieur! ». Il cesse de respirer. Il n’a plus de pouls. L’homme est dans les vaps! Elle pratique le massage cardiaque à plusieurs reprises. Le pouls revient. Il respire. Des gens apportent des couvertures pour le couvrir car il fait autour de -12 C. On le réconforte mais il est inconscient.

 

Les ambulanciers arrivent. Le monsieur est debout. Il est confus. Il est placé sur une civière. Je crois que l’homme a fait une crise d’épilepsie. Il fera un court séjour à l’hôpital et retournera chez lui pour célébrer Noël. Ce fut je pense l’histoire de 15 minutes qui auraient pu être fatale sans la présence et l’action de « cet ange. »

 

Il vient de recevoir son cadeau de Noël de la part d’un ange qui lui a redonné vie.

 

En son nom, je veux dire Bravo et Merci à cet ange inconnu qui passait par là.

 

 

André-Jean Bordeleau, Shawinigan Sud.