Soufflé de neige en arbuste

Roulé de neige en glissade de toit

Cordé de bois en galerie

Percé de soleil sous conifères

Si tu le vois venir

tu l’apprivoises

tu l’aimes déjà

…l’hiver sera ton ami.

* Pas sûr me dit le « frileux »!

P1050681

Voyage Plateaux!!!!

Montréal sur Plateau

En prémisse ..cueillette 118

Deux voitures..petite suite!

 

Suzanne et André

Rue St André

Quelle belle entrée

Visite guidée

 

Wow!

Quel trésor!

Intérieur en art

Par la fenêtre quel décor

 

Rencontre familiale

Apéro initial

Intéressant babillage

Avant souper convivial

 

Que du bon vin

Et dormir à – 20

Jusqu’au lendemain

Beau matin

 

Première neige

Sous lampadaire

Des flocons en manège

Du prochain hiver une genèse

 

En parc sous la pluie

Promenade sans parapluie

Capter de l’automne l’usufruit

Un sentier en géométrie.

28 octobre 2018

AJB

Avec l’automne c’est un thème quotidien….voir le vert tranquillement s’esquiver

pour laisser filtrer l’harmonie grandiose des couleurs de feu qui illuminent notre

espace québécois.

Et il a aussi la saison du hockey qui commence. Les Canadiens de Montréal et ailleurs dans

plus de 30 villes en Amérique du nord des couleurs et des massicotes pour chacune des équipes.

Et voilà qu’en ce premier octobre les élections ont placardé les poteaux de toutes les couleurs

électorales : rouge, bleu, orange, bleu pâle, vert, etc.

Et tous et chacun de se ranger derrière une couleur…aveuglément….pour associer la couleur à

une religion…ou presque!

Le Canadien est-il une religion? Bientôt nous ne pourrons plus porter une tuque avec le logo de la

Sainte Flanelle…..même en hiver à -30 degrés!!!!

Le parti Libéral qui pensait être une religion a vu fondre la masse de ses croyants, de même que les péquistes…Anciennement le ciel était bleu et l’enfer était rouge….

S’il y a une nouvelle couleur qui progresse c’est le vert….pour rallier les protecteurs de la planète.

Ce pourrait être une belle alternative.

Encore plus…si le Québec devenait notre équipe…avec ses valeurs et ses couleurs: langue, richesses, son histoire, sa culture, et surtout son peuple…!

Quand tu joues pour une équipe tu portes ses couleurs et tout ce qui vient avec ….tu ne peux pas scorer dans tes buts.

Vivement un engagement pour une équipe « Le Québec », pour le Québec, avec le Québec…unis, solidaires, verts, bleu, blanc, rouge….

Enfin de compte, en cette belle période de l’année,….profitez du congé de l’Action de Grâce pour célébrer les couleurs en vous promenant dans la forêt en gargarisant tous vos sens de ses couleurs, ses saveurs, ses odeurs, ses sons enchanteurs et ses caresses de fraîcheur automnale.

Parce que demain, le gris précédera le blanc….pour un bon bout de temps.

Allez dehors….parce que tout est « éphémère ».

Ajb 7 octobre 2018.

 

P1050383.jpg

Journée de l’urne

Taciturne

Avec amertume

Je suis dans la brume

 

Mon vote

Je capote

Coup de varlope

Tout croche

 

Encore une fois

Presque sans foi

Je fais une croix

Sans joie

 

De par l’ histoire

Et notre mémoire

Il faut croire

Un pays illusoire

 

D’abord colonie française

Ensuite domination anglaise

Par delà la falaise

Permanents malaises

 

Avec fausse fédération

Une confédération

Et mauvaises intentions

Pour assimilation

 

Me voilà dans l’isoloir

Crayon noir

Encore la foire

D’autres déboires

 

Et lentement

Assurément

Effritement

Désenchantement

 

Pourtant il y avait étoile

Sous grandes voiles

Visée mondiale

Un rêve déloyal !!!!

 

AJB 1 octobre 2018

De par l’histoire nous avons forgé notre identité…par le territoire, la langue, les coutumes et la culture.

Au Québec, nous sommes différents.

Mais les mots et les idéologies derrière ces mots en « ion » : évangélisation, colonisation, exploitation, commercialisation, constitution, etc. nous ont apporté mondialisation, globalisation, désillusion, désunion, etc

La France a abandonné ces quelques arpents de neige, l’Angleterre a conquis le territoire en 1659. Le Traité de Paris 1663 nous a fait citoyens britanniques, la rébellion 1837 amène l’Union des deux Canada avec Durham, la Confédération 1867 nous immerge vers l’assimilation. On parle de ségrégation puis de séparation. L’Église et la Politique font une belle association. Le peuple se réveille avec la Révolution Tranquille puis se découvre une ambition d’indépendance avec le RIN , MSA et le Parti québécois. Les anglais bons stratèges font de l’infiltration en prenant de bonnes têtes parmi le peuple en ébullition. Et le système anglais de diviser pour mieux régner s’installe avec un système d’élection avec au départ deux partis : Les Rouges et les Bleus qui main dans la mais se partageront le pouvoir sous l’oeil de l’inquisiteur Royal, la Monarchie britannique.

Et au lieu d’avoir un seul objectif : Québec…son territoire, ses ressources, ses régions, ses habitants. Ce sont les partis…aujourd’hui multiples : Libéraux, Québécois, Solidaires, Caquistes, conservateurs etc.. il y en a plus de vingt. Et c’est cela qui fait que les vieux partis gouvernent parce que tous les autres partis diluent leur force en ayant une multitude d’options.

Les votes se divisent, s’annulent et ainsi contribuent à faire que les partis fédéralistes gardent toujours le pouvoir tandis que les autres avec une tendance pro-québécoise essaient de prendre le pouvoir avec leur parti plutôt que de s’unir. Imaginez la qualité de gestion si on était réuni autour de la promotion du Québec avec les meilleurs candidats qui travailleraient ensemble main dans la main pour toujours l’améliorer.

Le système démocratique dans lequel nous sommes ne contribuera jamais à construire une force identitaire capable d’assurer une pérennité dans le temps tant que tous les partis qui mettre de l’avant le Québec ne trouveront pas le chemin du Québec pour le Québec.

Pour moi le gouvernement serait formé des meilleurs candidats élus dans les comtés. Mais il n’y aurait pas de partis….Ces candidats-députés éliraient un dirigeant et des conseillers ministres qui assureraient la mise en valeur du territoire et des citoyens dans tous les domaines pour une meilleure qualité de vie de tous les québécois.

Je rêve en couleurs et ça me console parce que lorsque je regarde la réalité je me désole.

Vivement un mouvement d’unité et de solidarité pour être indépendant et s’occuper d’un Québec capable de mieux se gouverner. Il faut tous se demander ce que peux faire pour le pays plutôt que ce que peux faire pour le PARTI.

André-Jean Bordeleau, Shawinigan.

Toujours agréable cette période

De la chaleur à la fraîcheur

Zone amicale avant froid mordant

Soleil tardif et paresseux

Midi en chaleur

Souper en déclin

Soir frisquet étoilée

Nuit mordante

Et gelée sur toitures

Écureuils et gaies bleus

En mode réserve

Céréales engrangées

Lumière en retrait

Érables en couleurs

Petites laines en épaules

Café chaud en fenêtre

Attisée et confort

Télé en soirée

Outardes en « gps » sud

Chasseurs en alerte

Fossés silencieux

Élections en parade

Candidats à profusion

Changements apparents!

Ajb 11 septembre 2018

 

Sur la campagne s’étend le poids du jour

De l’avant plan à l’horizon

Un filtre doux couvre les champs

Dans une candeur paradisiaque

 

J’aide un « minou » à traverser la route

La pyramide montre son flanc au soleil

Un cheval broute cette lumière chargée de calme

En reniflant ce parfum je glisse dans le vallon

 

Plus à l’ouest le soleil joue à cache-cache

Jeux d’ombre et lumière

En sous-bois illuminé

Avec soleil plein de feu

 

En sur la colline

Jolie maison parade sa verdure

Sous gros arbres bien solide

Qui sommeillent en toute quiétude

Pour moi du bonheur sur deux roues

En intervalles monte / descend

En hommages renouvelées

Avant que la lumière s’éteigne.

Ajb 24 août 2018